Actualités

Alliance Amiante

1/6

1/7

1/2

Formation

Alliance propose des formations spécifiques au métier du désamiantage

  • Bilan aéraulique : Bilan prévisionnel et contrôle sur chantier

  • Métrologie : Établissement de la stratégie d’échantillonnage, lecture et interprétation des rapports d’analyses

  • Gestion documentaire des déchets

  • Évaluation des processus, mise à jour du DUER

 

EVOLUTION RÉGLEMENTAIRE

Le décret 2019-251 du 27 mars 2019 relatif au repérage de l'amiante avant certaines opérations et à la protection des marins contre les risques liés à l'inhalation des poussières d'amiante, modifie les dates d’application du décret n° 2017-899 du 9 mai 2017 relatif au repérage de l'amiante avant certaines opérations : ►ICI

L'arrêté qui confirme la date du report de l'entrée en vigueur de l’arrêté du 2 juillet 2018 relatif à la certification des diagnostiqueurs immobiliers au 1er janvier 2020 - Texte daté du 25 mars 2019, rendu public le 29 mars :  ►ICI

Règlementation

​Nouvelle obligation de repérage de l'amiante avant travaux

​La nouvelle obligation de repérage de l'amiante avant travaux (RAT) aurait dû entrer en vigueur le 1er octobre 2018. Cette échéance n'a pas été respectée, le ministère du Travail n'ayant pas publié à temps les arrêtés qui devaient définir les modalités techniques de réalisation des repérages.

Cette obligation de repérage a été instaurée par la loi Travail d'août 2016 après la révélation par plusieurs instances des faiblesses du dispositif actuel. Ses modalités ont été précisées par le décret du 9 mai 2017 qui liait l'entrée en vigueur du dispositif à la publication des arrêtés portant sur les six domaines d'activité concernés : immeubles bâtis, autres immeubles (terrains, ouvrages de génie civil, infrastructures de transport), matériels roulants de transport, navires, aéronefs, installations concourant à "la réalisation ou la mise en oeuvre d'une activité".

L'arrêté concernant le repérage dans les immeubles bâtis "ne pourra entrer en vigueur avant le 1er mars 2019", indique le ministère. "Un décret modifiant le décret du 9 mai 2017 sera prochainement soumis à l'avis des partenaires sociaux", ajoute-t-il. Le texte prendra en compte ce report ainsi que celui relatif aux cinq autres domaines, en fonction "des délais inhérents au travail de normalisation en cours, ainsi que ceux nécessaires à la formation des opérateurs de repérage à la méthode normalisée de leur domaine".

Selon un calendrier prévisionnel communiqué par la Direction générale du travail, cette entrée en vigueur serait repoussée au 1er janvier 2020 pour les matériels roulants de transport et les navires, au 1er juillet 2020 pour les aéronefs et les installations concourant à la mise en oeuvre d'une activité, et au 1er octobre 2020 pour les terrains, ouvrages de génie civil et infrastructures de transport. "Dans l'attente, le repérage avant travaux de l'amiante demeure exigé sur la base de l'article R. 4412-97 dans sa version issue du décret du 4 mai 2012 et des principes généraux de prévention", indique le ministère.

Cet article a été publié dans

Actu-Environnement Le Mensuel n°386

 
 
 

Après plus de 25 ans d’expérience dans les domaines du traitement de l’amiante et du démantèlement, Francis CHEVREUX a créé la société alliance.

alliance vous apporte des services personnalisés en fonction de vos besoins et de vos attentes, sur l'ensemble du territoire français.

Expert judiciaire près la Cour d'Appel de Metz (Polluants du bâtiment).

 

Auditeur des entreprises de traitement de l’amiante pour un organisme de certification.

Instructeur à la Commission CEVALIA

Alliance Amiante

3, impasse de la Châtellerie
57525 TALANGE

Tél : 06 89 88 11 00

Noir et blanc Flèche droite